04/18/13

L’INTIME DES SENS FÉMININS

Le roman L’INTIME DES SENS FÉMININS, c’est avant tout le traité de la sérénité des amants en prise directe sur leur langage et intime. Ce langage et intime sont les principaux ingrédients de ce qu’ils appellent leurs fontaines de l’intime. Chaque phrase dite ou écrite se dresse contre les trop vives clartés du quotidien, c’est la pudeur des amants mais aussi leur panache. C’est le gustatif du baiser féminin, c’est l’olfactif qui mène la jeune peintre le matin à son atelier. Puis aussitôt le plaisir rétinien devant sa toile, la touche de ses yeux dans le regard de son amant, le geste de sa hanche, une toute musique.