Le péril de l’Intime. Sujet de L’INTIME DES SENS FÉMININS

« Comment aurais-je pu savoir que j’étais aimée et que la vie ne pouvait pas me trahir. Il fallait d’abord que je sache cela. Autrement j’aurais jugé à mal mon destin et je n’aurais pas survécu au malheur » Marguerite Porete.
C’est toute la tragédie de ce livre L’INTIME DES SENS FÉMININS. Ces deux êtres qui réussissent ensemble malgré tout à s’aimer tant bien que mal lorsqu’ils se revoient 20 ans après leur rupture violente. Mais cette entière tragédie lorsqu’elle lui apprend qu’elle est la soeur cadette de sa blonde de l’Université Laval, décédée à cause de lui à 18 ans. Il sera inconsolable comme ces parents qui aiment chacun de leurs enfants, mais inconsolable d’avoir perdu l’aîné.

Je présenterai ce deuxième roman à la réception de l’éditeur Dédicaces le dimanche 16 juin au sommet de la tour olympique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *