Deux romans en 2012

Le premier titre de la série romanesque Marilem a été édité en France sous l’appellation Fille des pures consciences

Vous pouvez en prendre repaisance chez Mon Petit éditeur au lien suivant :www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?produit=438

Le deuxième titre de la série romanesque Marilem est disponible sous le titreL’Intime des sens féminins

  

Vous pouvez en prendre lecture et gratification en cliquant sur l’adresse de mon éditeur :   http://dedicaces.biz/2011/05/28/l%e2%80%99intime-des-sens-feminins-par-philippe-jaroussault/

La série romanesque Marilem

rassemble les quatre titres suivants :

Fille des pures consciences

L’Intime des sens féminins

L’enfance sans alibi

Diaule des amants musiciens 

Les livres de la série Marilem ne revendiquent aucune parenté avec le reportage ou l’autobiographie. Ils ne peuvent être associés à aucune complicité sociétale. Ils cherchent davantage parcours de repaisance, dans le labyrinthe de l’être singulier, en tendant quelques lanternes parfois, par la conscience et l’intime, dans des soirs pleins d’ombres et de présages. Aucun artificier des feux ne conseille le narrateur, à moins qu’ils soignent dans l’émotion tous les deux, dans la même tendresse également, la même délinquance lumineuse des usages. La langue est une «langue natale» selon la dénomination de Miron, recomposée hors des automatismes de pensée du plus grand nombre, et bien distante des réflexes culturels, et n’a rien à voir avec les automatismes de la langue maternelle de quiconque. Le tissu narratif n’emprunte donc rien au langage courant ou au langage des médias. La géographie de l’action est celle du Québec. L’époque est contemporaine mais elle n’est pas asservie à aucune diégèse. Les personnages n’ont aucun souci de se verrouiller dans une tendance, ils ne veulent se fondre dans aucune acculturation. S’ils sont forts de leur clairvoyance univoque, ils n’ont que faire des valeurs de tous.

Du même auteur  dans la série Mythes et Histoires

Les montréales de ma psyché

Me jouant de l’Aura fatale

Traité du fin amour

Parc des Joyeux Vikings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *